fbpx

Investir dans l’immobilier jeune (de 18 à 30 ans)

Dans l’univers de la bourse, on entend souvent la recommandation suivante : « commencez le plus tôt possible ». En réalité, ce conseil n’est pas valable uniquement pour l’investissement en bourse mais fonctionne aussi pour investir dans l’immobilier locatif quand on est jeune.

L’achat d’une propriété à louer peut être un excellent investissement, à condition de vous former et de rechercher un bon rendement. La plupart des personnes qui souhaitent se lancer dans l’immobilier locatif ne le font jamais. Toutes ces individus ratent une belle occasion. Si l’immobilier vous intéresse, formez-vous puis passez à l’action sans plus attendre !

Beaucoup d’investisseur racontent la même histoire. Ils auraient aimé acheté leurs différentes propriétés plus tôt… L’avantage de la location, c’est que plus vous possédez vos biens longtemps, plus ils vont vous rapporter !

De plus, quand on est jeune, on a en général plus de flexibilité et moins d’engagements. On peut aussi prendre plus de risques. Si vous attendez trop longtemps avant de commencer à investir, votre vie de famille et votre travail rendront difficile l’apprentissage et l’achat d’une première propriété.

Pourquoi investir dans l’immobilier jeune ?

Si certaines personnes investissent dans l’immobilier pour s’enrichir, les investisseurs avisés investissent pour obtenir des liquidités.

Le cash-flow est l’argent que vous gagnez chaque mois en louant des biens immobiliers (après avoir payé toutes les dépenses dont l’emprunt). Votre trésorerie augmente donc avec le temps, sans jamais impacter votre investissement principal. De plus, le cash-flow a tendance à augmenter avec le temps car les loyers augment avec l’inflation. Pendant ce temps, le remboursement du crédit bancaire restera le même. Après quelques années (selon la durée du crédit), vous aurez remboursé votre prêt. A partir de ce moment, vous allez gagner beaucoup plus d’argent chaque mois et vous serez pleinement propriétaire de votre bien !

Plus vous investissez jeune, plus votre bien vous rapportera dans le temps !

Si vous désirez vous former à l’investissement immobilier, vous pouvez cliquer sur le bouton ci-dessous.

👉 Je me forme gratuitement à l’immobilier !

Pour obtenir de tels résultats, il faudra cependant trouver des biens très rentables. J’aborde cette thématique dans les paragraphes suivants.

investir dans l'immobilier jeune

Les erreurs fréquentes chez les jeunes investisseurs

Comme tout investissement, l’immobilier locatif comporte des risques et demande du travail. Chez les jeunes investisseurs dans l’immobilier, j’ai souvent remarqué une erreur courante. Ils investissent parfois tout en ayant un cash-flow négatif. A mon sens, c’est très risqué et les choses risquent de mal se terminer pour l’investisseur… Il n’aura plus de liquidités pour investir à nouveau ou pour profiter de la vie et sera très vite limité.

Autre erreur : trop d’investisseurs (de tous âges) sous-estiment largement le coût de l’entretient de leurs propriétés. Quand vous faites vos calculs avant d’investir, n’ayer pas peur d’alouer une partie de votre budget un peu trop importante aux réparations et à l’entretien. 10 à 20 % de des loyers mensuels seront souvent consacrés à l’entretien, selon l’âge et l’état de la propriété. Si vous oubliez ce paramètre, vous n’allez pas gagner d’argent sur les loyers… On est jamais à l’abri d’un imprévu. Cela vous évitera de manquer d’argent et ainsi d’être obligé de vendre votre bien alors qu’il vous rapporte chaque mois.

La gestion et la location d’un bien immobilier prend également du temps. Vous devrez trouver des locataires, créer un bail, comptabiliser correctement les dépenses et les revenus et vous assurer que tout le monde paie à temps. Vous pouvez également engager un gestionnaire immobilier pour faire tout cela à votre place pour environ 8 à 10 % des loyers mensuels. Dans ce cas, ces dépenses supplémentaires doivent être prévues dans votre budget.

Beaucoup de jeune se heurtent au doute. Ils ont peur de ne pas être capable et de ne pas parvenir à investir. Ce sentiment s’installe souvent juste avant le grand saut et empêche beaucoup de personne d’investir dans leur premier bien. C’est une sorte de paralysie que connaissent les débutants dans beaucoup de domaine où de l’argent est en jeu. Anticipez et rendez-vous compte qu’il faut absolument y remédier si vous voulez obtenir des résultats.

Pour en savoir plus, vous pouvez lire cet article qui présente les erreurs les plus fréquentes quand on achète pour louer.

Vous n’avez plus d’excuses pour ne pas investir !

Peu importe votre âge : 18 ans, 20 ans, 25 ans, 30 ans et même plus… Vous n’avez plus d’excuses pour ne pas investir !

Si vous avez peu de moyens, il existe des alternatives et des astuces que je vais vous présenter. Il s’agit des places de parking et des garages, relativement abordables en province. En ville, comme vous devez le savoir, ce type de bien est très recherché. Beaucoup de personnes ne savent pas où garer leur véhicule et sont prêtes à payer pour trouver une place proche de leur travail ou de leur domicile. Cet investissement est idéal pour les jeunes personnes, puisqu’une place de parking coûte en moyenne entre 5 et 10000 euros. De quoi débuter et mettre un pied dans l’investissement.

Si vous préférez viser plus gros, il y a de fortes chances pour que vous ayez besoin d’effectuer un prêt (c’est même fortement recommandé).

Le prêt bancaire quand on est jeune

Avant d’aller demander un prêt à la banque, il va falloir mettre toutes les chances de votre côté en préparant votre dossier. Voici quelques éléments qui joueront en votre faveur :

  • Si possible être embauché en CDI. Les banquiers prêtent plus facilement de l’argent à une personne qui est embauché pour une durée indéterminée. Si vous avez un diplôme ou que vous êtes en CDD, vous pouvez quand même faire une demande de financement. Les chances d’obtenir une réponse favorable seront moins importante mais il faut tout de même essayer.
  • En arrivant à la banque, la première chose qu’on va regarder n’est autre que votre compte personnel… J’espère que vous n’avez pas de découvert et si possible des revenus réguliers. Pensez également à épargner un peu d’argent chaque mois pour faire bonne impression.
  • Maîtrisez votre sujet pour convaincre la banque. C’est la base… Votre banquier doit s’apercevoir que vous maîtrisez votre sujet sur le bout des doigts. Sans cela, il aura du mal à vous faire confiance et à croire en votre projet. Présentez précisément le bien, les personnes à qui il se destine, ses avantages… Pensez aussi à parler des chiffres et de ce qu’il va vous rapporter chaque mois.

Le prêt étudiant

Les étudiant ont la possibilité de contracter un prêt pour leurs études. Celui-ci n’est normalement pas destiné à l’investissement immobilier, mais rien ne vous empêche d’en conserver une partie chaque mois pour préparer vos futurs investissements.

Mettre de l’argent de côté avec la sous-location

Quand on est étudiant ou jeune actif de 18, 20, 25 ou 30 ans, la sous-location peut être un idée intéressante pour mettre à profit votre logement actuel.

Ce conseil s’appliquent surtout aux personnes qui quittent leur logement pour le weekend ou pendant les vacances. Il peuvent alors profiter de leur absence pour sous-louer leur appartement à une ou à plusieurs autres personnes. Notez cependant qu’il faudra être présent pour le check-in et le check-out si vous optez pour de la location de courte durée.

Cette méthode permet d’économiser et d’éviter de payer un logement qu’on utilise pas.

Notez cependant que l’accord du propriétaire est nécessaire pour sous-louer un logement. Je vous recommande fortement de contacter votre propriétaire. Sinon, en cas de contrôle, vous risquez d’écoper d’une lourde amende.

Trouver des biens rentables à partir de 18 ans

Il n’est pas facile de trouver des logements qui génèrent les rendements assez importants pour obtenir un cash-flow. Pour obtenir des rendements élevés, il faut fournir des efforts pour apprendre le marché, se renseigner sur l’immobilier et à se familiariser avec les différentes méthodes existantes. Plus vous vieillissez, moins vous avez de temps à consacrer à votre travail, à votre famille et à vos loisirs. Plus vous vieillissez, moins vous avez le temps de vous former sur l’investissement immobilier et la manière de gagner de l’argent dans ce domaine…

👉 Je me forme gratuitement à l’immobilier !

Voici quelques conseils pour trouver de bonnes affaires :

  • Vous pouvez sélectionner un agent immobilier de confiance qui vous tiendra au courant dès qu’il trouvera un bien intéressant.
  • Passez du temps à vous renseigner en ce qui concerne les prix d’une région et les taux d’occupation des logements. Regardez si les nouvelles annonces de locations sont rapidement retirées ou non.
  • Ne comptez pas uniquement sur les agents immobilier. Faites aussi des recherches de votre côté. Pour cela, suivez une routine de recherche très régulièrement (je vous recommande de le faire chaque jour).
  • Rencontrer d’autres investisseurs et pour savoir ce qu’ils achètent et comment ils procèdent. Le réseau d’un investisseur immobilier est très important.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Envie de découvrir la meilleure

formation immobilier en 2021 ?

5h de formation gratuite disponible immédiatement !

Tant pis...

C'est comme vous voulez.

5H DE CONSEILS EN

IMMOBILIER OFFERTS

Apprends à éviter les erreurs que font 99% des investisseurs !

Plus qu'une étape pour recevoir

votre guide...

Indiquez simplement votre e-mail

ci-dessous pour recevoir votre guide.

Désinscription à tout moment.

Plus qu'une étape pour recevoir

votre guide...

Indiquez simplement votre e-mail

ci-dessous pour recevoir votre guide.

Désinscription à tout moment.

Retour haut de page