fbpx

9 techniques de négociation immobilière

Bienvenue sur ce nouvel article qui traite de la négociation immobilière. Si vous êtes ici, j’imagine que vous voulez apprendre à mieux négocier. C’est une très bonne chose. Dans l’investissement immobilier, l’étape de la négociation est incontournable. C’est un moyen efficace pour faire diminuer le tarif d’un bien et par la même occasion augmenter sa rentabilité.

Si vous voulez découvrir des techniques de négociation immobilière, vous avez atterri au bon endroit ! Je vais vous montrer 9 conseils pour mieux négocier.

Entraînez-vous

Essayez de négocier, entraînez-vous. Je sais que ce conseil paraît évident. C’est comme dire à une personne qui veut apprendre à nager de se mettre à l’eau… Pourtant, l’entraînement vous fera progresser bien plus que n’importe quelle méthode miracle. Si vous êtes venu ici dans l’optique de trouver des astuces magiques qui fonctionnent à tous les coups, navré de vous décevoir.

Je vais vous expliquer quelque chose. Beaucoup de gens passent du temps à lire des livres sur la négociation, regardent des vidéos sur YouTube, lisent des articles de blog, comme vous en ce moment même. Cependant, ils ne passent jamais à l’action et n’appliquent pas ce qu’ils viennent de découvrir. Or, c’est en pratiquant que vous allez vous améliorer et mémoriser toutes ces méthodes.

Le premier conseil que je peux vous donner est d’essayer de négocier. Tous les prétextes sont bons. En réfléchissant un peu, on se rend compte que beaucoup de situations de notre quotidien font appel à des stratégies de négociation.

👉 Je me forme gratuitement à l’immobilier !

technique negociation immobiliere

Écouter attentivement

Vous devez écouter attentivement votre interlocuteur et devenir un très bon auditeur. On dit souvent que la négociation est un jeu où c’est celui qui a le plus d’informations qui finit par gagner.

Quand vous essayez de négocier, ne restez pas focalisé sur ce que vous voulez obtenir. Ne cherchez pas le combat, mais écoutez plutôt votre interlocuteur. Il va forcément vous donner des informations précieuses que vous allez pouvoir utiliser plus tard, par exemple en fonction de ce qui le motive à acheter ou à vendre cette propriété. En fonction de ça, vous serez ensuite en mesure de mieux planifier votre négociation et de faire en sorte que les deux partis soient gagnants.

Planifier la négociation

La négociation est une série d’étapes. En premier lieu, vous devez écouter la personne à qui vous avez à faire pour obtenir des informations et ensuite adapter votre façon de négocier.

Ensuite, vous devriez penser à votre offre et réfléchir aux différents scénarios possibles. Faites comme les joueurs d’échecs et prévoyez vos coups et vos combinaisons à l’avance. Vous devez savoir comment réagir et ce que vous allez proposer si la personne refuse votre offre.

Cette planification se fait aussi en fonction de votre objectif final.

Demandez beaucoup pour obtenir plus

Quand vous négociez, ne demandez pas directement ce que vous voulez obtenir… Si vous faites cette erreur, il y a de fortes chances pour que vous obteniez un refus catégorique.

Commencez donc par demander plus que ce que vous désirez. Par exemple, si vous voulez obtenir une chemise à 10 euros alors qu’elle en vaut 15, commencez par demander 2 chemises en échange de 10 euros. Si vous faites les choses dans cet ordre, il y a de fortes chances pour que vous arrivez à votre objectif final : repartir avec votre chemise que vous avez payé 10 euros.

Justifez votre offre

Vos propositions auront plus de poids si vous les justifiez. Expliquez pour quelles raisons vous pensez que votre interlocuteur devrait accepter cette offre.

Dans le cas de l’investissement immobilier, de nombreux éléments vous permettront de justifier votre proposition :

  • L’état du bien
  • Les travaux à prévoir et leurs coûts
  • Sa situation géographique (par exemple s’il est éloigné des transports en commun)
  • Le montant des charges

Pour justifier votre offre, vous devez au préalable être bien renseigné sur le bien qui vous intéresse… Vous pouvez aussi relever des informations pertinentes pour justifier votre proposition simplement en écoutant votre auditeur.

Soyez patient

Vous devez être patient lors de la négociation. Il y a des gens qui sont doués, mais aussi très impatients. Laissez du temps à votre interlocuteur. Si vous le brusquez, vous risquez d’essuyer un refus. Il serait dommage de rater votre négociation à cause de ça.

N’acceptez pas la première offre

Souvent, celui ou celle qui vend et celui ou celle qui va acheter ont toujours une idée en tête. La pire chose que l’on puisse faire est d’accepter la première offre comme étant la bonne… Cela pour deux raisons :

  1. En refusant cette offre, il y a de fortes chances pour que vous en obteniez une deuxième. Cette dernière sera alors plus avantageuse. Si vous décidez de l’accepter, vous aurez fait une meilleure affaire.
  2. Une personne qui accepte la première offre, ça peut sembler louche. C’est comme elle voulait se débarrasser de son bien. L’acheteur ou l’investisseur peut donc se demander en toute légitimité s’il n’y a pas une bonne raison à cela…

Ne donnez rien gratuitement

Pour mieux négocier, ne donnez jamais rien gratuitement. Je veux que vous essayiez de comprendre ce que cela implique. Donner quelque chose signifie que vous vous essayez soudainement de vous faire aimer par l’autre partie, ou que vous faites une forme de chantage. Vous essayez donc de chanter pour qu’une personne vous achète votre bien, alors que ça devrait être l’inverse.

Cette pratique ressemble à une forme de désespoir. C’est comme si le vendeur avait tout essayer pour vendre son bien, mais que personne n’en voulait. Ce n’est pas la meilleure image qu’on peut renvoyer à l’acheteur.

👉 Je me forme gratuitement à l’immobilier !

Faites une concession

A la fin de la négociation, votre interlocuteur ne doit pas douter et remettre en cause l’affaire qu’il s’apprête à signer. Pour éviter cela, vous pouvez faire une petite concession sur votre prix d’achat ou bien parler à la personne en la complimentant. Vous pouvez par exemple la remercier et lui expliquer que vous reviendrez la voir sans hésiter si vous avez à nouveau besoin de faire appel à ses services.

A la signature de la vente, les deux parties doivent être satisfaites et avoir l’impression d’avoir fait une bonne affaire.

J’espère que cet article vous plaira. N’hésitez pas à partager dans les commentaires vos meilleures techniques de négociation immobilière.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Envie de découvrir la meilleure

formation immobilier en 2021 ?

5h de formation gratuite disponible immédiatement !

Tant pis...

C'est comme vous voulez.

5H DE CONSEILS EN

IMMOBILIER OFFERTS

Apprends à éviter les erreurs que font 99% des investisseurs !

Plus qu'une étape pour recevoir

votre guide...

Indiquez simplement votre e-mail

ci-dessous pour recevoir votre guide.

Désinscription à tout moment.

Plus qu'une étape pour recevoir

votre guide...

Indiquez simplement votre e-mail

ci-dessous pour recevoir votre guide.

Désinscription à tout moment.

Retour haut de page